Sélectionner une page

JOURNAL DE BORD D’UN PETIT ANGE tombé sur Terre -13-

EPISODE 13 : MON 13ème MOIS

– je pèse 11,1 kg, je mesure 74 cm et ma tête fait 50 cm de circonférence –

Vendredi 11 janvier 2018 au soir, j’ai eu exactement 12 mois.

Semaine du 12 au 13 janvier 2019

Samedi 12 janvier 

Ce fut Papa qui me garda, comme souvent le samedi, et d’autant plus que Nanou était en congés. J’ai mangé pour la première fois un œuf en entier, blanc compris. Mhhhhhh….

Dimanche 13 janvier : mon anniversaire avec parrain

J’avais mal aux dents, du coup réveil 5h30. Maman m’a donné un bibi car elle savait que ça me calmait toujours et que je me rendormais aussitôt. Du coup, je me suis réveillé de nouveau qu’à 8h, comme les parents. J’ai sombré dans ma sieste matinale plus tard que d’habitude et je dormais encore quand mon parrain, Jean-Philippe, arriva avec son amie, Sandrine, vers 10h30.

Dès mon réveil, on a tous décollé pour aller voir Dudu. Maman est monté dessus, toute fière, et parrain a poussé ma poussette. Comme il y avait beaucoup de vent, on a laissé la capote dans la voiture. 

Au terrain, Maman m’a fait monter sur Dudu, qui broutait comme un bienheureux l’herbe grasse de cet hiver doux et humide. Moi, j’étais super couvert : bonnet, écharpe, grosse tunique en polaire. J’étais au top sur Dudu :-).

Parrain fut tout content de trouver des blettes. Il en cueillit des brassées entières avec Sandrine. Ce terrain regorgeait de bonnes choses, autant pour les humains que pour les autres animaux. Un vrai paradis… !

Au retour, on a tous mangé ensemble, moi mes plats spéciaux bien sûr. Maman avait fait des tartes et parrain leur fit goûter les blettes. Jean-Philippe avait fait faire un super gâteau d’anniversaire au chocolat exprès pour mon premier anniversaire. 🙂

Je partis au lit avant de pouvoir y goûter ! C’était pas juste d’être petit ! Maman tira alors son lait en leur présence, pas le choix. Je me suis réveillé juste avant leur départ et ai pu leur dire au revoir… Ainsi qu’à ma maman qui avait un cours à assurer. 

Ce soir, j’étais crevé, mais je n’ai pas voulu faire la sieste du soir. Dodo qu’après 21h…

Semaine du 14 au 20 janvier 2019

Lundi 14 janvier : pédiatre

Au petit déjeuner, j’ai eu le droit de goûter à MON gâteau d’anniversaire ! Le premier ! Le mien ! J’ai été étonné par le goût sucré et chocolaté qui m’était inconnu… Quoi que ! J’avais des souvenirs de saveurs proches. Dans le ventre de Maman, déjà ! Maman adorait (et adore toujours !) le chocolat. J’ai connu son goût dans le liquide amniotique. Mmmm !!! Cela me fit soudain comme la madeleine de Proust. Des images et des sensations de ma vie in-utero… Je serais un « chocolatophile » comme ma maman !

Je continuai mon petit déjeuner avec mes petits pains confectionnés par Maman, pendant qu’elle tirait son lait, comme tous les matins… Je ne pouvais m’empêcher de faire le pitre et de la faire rire 😉 !

Ensuite, direction le pédiatre, le gentil pédiatre que Maman et moi aimions bien. On devait me faire les vaccins des 12 mois, mais comme avec les dents j’avais le nez qui coulait, je toussais et j’étais très fatiguée, Maman ne voulut pas les faire aujourd’hui. Le pédiatre fut tout a fait d’accord avec elle. Il m’inspecta de tous les côtés, gentiment. Il me mesura, me pesa : je faisais 74 cm pour 11,1 kg, et mon périmètre crânien était de 50 cm. Le docteur vérifia aussi que je posais bien les pieds lorsque j’étais debout. Il me regarda la bouche et vit que de nouvelles dents étaient en train de percer : les deux du bas. Sinon RAS, tout allait bien.

Le soir, à peine Maman rentrée (21h), Papa prit la poudre d’escampette, car il devait être sur les pistes tôt le matin pour le test technique. Il s’agissait d’une épreuve destinées aux futurs moniteurs de ski, désirant rentrer en formation. Mais c’était un grade difficile à atteindre… Même ma sœur, qui avait commencé le ski à deux ans, n’avait pas réussi à faire le slalom dans les temps. Pourtant, elle était super forte en ski. Le niveau était si élevé qu’il fallait s’entraîner non stop pour être au niveau. C’était pour ça que les moniteurs de ski avaient un tel prestige, leur titre était très difficile à obtenir ! Et mon Papa, il avait réussi ! J’étais trop fier de lui 😉 !

Parfois, il pourrait sembler que je sois en garde alternée, lol ! Je passais plus de temps seul avec un de mes deux parents qu’avec les deux ensemble. Mais cela ne me stressait pas. Je savais qu’ils s’aimaient et faisaient le maximum pour que je sois heureux et que je puisse passer le plus de temps possible avec eux. Ils étaient comme ça, mes parents : très occupés chacun de leur côté.

Ce soir, c’était Papa qui m’avait couché car j’avais sommeil avant le retour de Maman. Mais je ne pouvais pas faire ma nuit complète sans avoir vu Maman, j’avais besoin d’elle. On n’avait jamais passé une nuit séparés, jamais… Du coup, à 23h, je me suis réveillé en pleurs. Bon, je l’avoue, cette fois-ci ce furent (encore !) mes dents la principale cause. J’avais mal, car elles sortaient en me labourant et en me lacérant les gencives ! Maman me donna ce sirop sucré que je connaissais depuis mon séjour à l’hôpital… Elle me berça, tout contre son sein, sur le ballon, pendant 45 minutes, le temps que le doli fasse effet, que je n’ai plus mal et que je replonge dans le sommeil, bien au chaud dans les bras de ma Morphée-maman.

Mardi 15 février

Après m’avoir déposé chez Nanou, Maman partit au terrain arroser. Elle avait d’abord déposé les bouteilles, puis était allée chercher sa chère Kolina dans l’écurie toute proche. Depuis fin novembre, sa mission était de transplanter toutes les plantes en pot de la maison sur son terrain. Dont une bonne centaine de pieds de pittosporums, destinés à faire une haie contre la tramontane. 

Une fois les grandes chaleurs arrivées, ce ne serait plus le moment de planter. Comme on dit  » A la sainte Catherine, le 25 novembre, tout bois prend racine.. ». Elle avait même planté des graines de butter-nut et potimarron pour l’an prochain, c’était trop bon ! 

Mercredi 16 février

Ce matin, lors de mon tête-à-tête matinal avec Maman, elle m’a mit une chapka sur la tête ! Au cas où je prenne froid par la tête dans la véranda exposée aux quatre vents ! Encore un bon moment de rigolade… enfin surtout pour elle !

Puis grosse journée chez Nanou, qui était de nouveau là cette semaine.

Jeudi 17 janvier

Le matin, après m’avoir amené chez nounou, Maman est allée avec Loreena voir Kolina qui n’allait pas bien du tout, selon Maman. Loreena était capable de capter l’énergie et de voir les auras. Elle constata que l’aura de Kolina était beaucoup moins grande et rayonnante qu’avant, ce qui prouvait que son énergie interne avait nettement chuté, conformément à ce que ressentait Maman ces derniers mois. En touchant Kolina, Loreena vit une figure féminine aux cheveux ondulés. Elle se demanda si ce n’était pas elle, cette Stella dont Maman lui parlait tout le temps… En précisant son ressenti, elle indiqua à Maman qu’en fait, Stella ce serait Querida ! L’ange gardien à la fois de Maman et de Kolina… Maman et Kolina avaient la même aura, comme celle d’un seul et même être, d’une seule même âme, coupés en deux et vivant dans deux corps différents… Maman écouta attentivement, surprise… Elle ne s’attendait pas du tout à cette conclusion. A méditer…

Maman expliqua ensuite à sa Koko qu’il ne restait plus que 11 jours avant qu’elle rejoigne enfin Duende. Kolina devait se montrer encore un tout petit peu patiente… Pourtant, elle était très nerveuse, terriblement impatiente d’y être ! Elle savait parfaitement qu’elle aller y aller, mais elle n’avait pas la notion du temps, exactement comme nous les jeunes enfants… Loreena lui expliqua à son tour que c’était très bientôt, mais pas encore demain.

Chez nounou, j’ai goûté du kiwi cru bien mûr et j’ai trouvé ça super bon ;-).

Le soir, j’avais mal aux dents… Encore… Je me suis réveillé, comme mardi, vers 1h du matin. Maman m’a donné du doli et m’a bercé. Gros câlinou, au creux de son sein, sur le ballon. Elle ne me donnait plus systématiquement de bibi la nuit pour me rendormir, je n’en avais pas toujours besoin. 

Vendredi 18 janvier

Bonne sieste du matin, au milieu de tous mes doudous :-).

Une fois que je fus chez Nounou, Maman partit au terrain, avec Dudu, cette fois-ci, afin de continuer à arroser et à planter des arbustes. Ainsi, Duende put se régaler, en compagnie de sa maman et cette dernière put avancer son travail titanesque.

Samedi 19 janvier

Ces deux nuits (vendredi soir et samedi soir), j’ai mieux dormi, enfin ! De 21h à 7h, nickel. Samedi, journée chez Nounou car Papa était au ski. J’ai goûté la mangue, j’ai adoré aussi :-). Le soir, Papa est redescendu des pistes de bonne heure pour pouvoir me récupérer comme d’habitude, vers 18h ! Trop cool :-)!

Dimanche 20 janvier : plein de nouveautés aujourd’hui !

Comme depuis quelques jours Maman produisait moins de lait (depuis mon premier anniversaire et surtout la reprise du travail intensif après les vacances de Noël), il a bien fallu trouver une solution à mon insatiable appétit lacté. Je buvais encore deux bibis, un au réveil, un le soir au coucher. Souvent je finissais les 300 mL ! Du coup, les réserves de Maman fondaient comme neige au soleil ! Pour ne pas les terminer trop vite, Maman décida de passer à l’allaitement mixte. Elle avait demandé au pédiatre, lundi, s’il valait mieux du lait maternisé ou du lait simple (brebis, chèvre, végétaux, etc). Il lui avait conseillé les laits maternisés plus nourrissants et adaptés aux besoins des bébés de mon âge.

Ce matin, Maman prépara un biberon de lait de chèvre maternisé pour la première fois. Je connaissais déjà ce goût car je mangeais des yaourts et du fromage de biquette depuis plusieurs mois et j’aimais bien. Le biberon est passé comme une lettre à la poste. Même pas vu la différence, Titou !

J’ai encore fait mes deux bonnes siestes aujourd’hui, mais j’ai eu à chaque fois du mal à m’endormir, car je voulais rester avec Papa et Maman ! J’avais trop peur que l’un des deux ne soit pas là quand je me réveille…. C’était tellement rare de passer une journée avec eux tous les deux… Je voulais profiter à fond !!!

Après ma sieste de l’après-midi, Papa a aidé Maman à amener de gros pots de fleurs au terrain. J’étais dans la voiture, avec eux, évidement ! Maman pourrait alors les planter elles aussi, leur rendre leur liberté ! Ça leur ferait du bien de sortir de leur existence en pot, confinée. C’était comme lorsque j’avais découvert le quatre pattes et que j’étais passé de mon état de bébé statique (couché, assis) à celui de bébé mobile (rampant, crapahutant, « quatre-pattant » ! Et bientôt marchant !

D’ailleurs, à ce sujet, j’ai réservé une surprise à Papa aujourd’hui ! Cela faisait plusieurs semaines et même mois que je tenais debout. Depuis des semaines, je me baladais contre les meubles. Je poussais aussi énormément mon trotteur. Je me lâchais même parfois entre deux chaises. Aujourd’hui, j’ai montré à Papa et à Maman, ensemble, que je tenais debout sans appui. Comme ça, comme une statue ! Ils ont été fous de bonheur. Maman dit à Papa :  « Tu vois, il t’a attendu pour te montrer, et surtout pour nous montrer à tous les deux en même temps ! »

Ensuite, on est allé voir Mamie Yvonne tous les trois, vers 19h et j’ai pris mon repas là-bas. Mamie était toujours étonnée par ma capacité à manger vite et beaucoup ! Entre la croissance et le sport, j’avais besoin de beaucoup, beaucoup d’énergie, moi ! Et ça, depuis ma naissance !

Ce soir, bibi-dodo à 21h comme d’habitude. Mais de nouveau réveil une heure plus tard. Le mal aux dents était de retour, après une trop courte trêve ! Vilaines dents… Maman me donna du doli, me berça, ça m’a fait du bien, comme toujours. Du coup, je me suis rendormi bien vite.

Semaine du 21 au 27 janvier 2019

Lundi 21 janvier

Aujourd’hui, j’ai mangé un plat de grand : de la ratatouille bio mélangée à des pâtes. J’ai kiffé !!! Cela m’a changé de mes éternelles purées et plats mixés ! Maintenant que j’avais des dents, je pouvais manger des mets avec morceaux ! Il fallait bien que ces « supplicières » m’apportent quelques avantages en échange de toute cette souffrance, quand même !!!

Le soir, de nouveau réveil à 23h, après deux heures de dodo. Redoli sucré, berçage, dodo. Merci mes quenottes !

Mardi 22 janvier

J’ai dormi une heure de plus ce matin, peut-être à cause de mon réveil nocturne… Du coup, pas de sieste matinale avant d’aller chez Nanou.

Maman est ensuite retournée voir Koko, pour une belle balade sur son dos. Elle a essayé de découvrir de nouveaux chemins vers la base ULM de Torreilles. Elle a rejoint la coopérative de Torreilles par un chemin qu’elle avait déjà pris depuis chez Magali avec Duende. Il me tardait d’aller en balade avec elle ! Sur Duende, en main. Puis en dextre derrière Kolina ! Ce serait trop chouette 🙂 ! Un peu de patience. Chaque chose en son temps….

Ce soir, super nuit de 21h à 7h30 non stop. Ça a fait du bien à tout le monde.

Mercredi 23 janvier

Ce matin, je savais qu’on devait aller voir Marraine. Du coup, impossible d’aller à la sieste. Maman m’a remis au lit quatre fois. Au bout de dix minutes, à chaque fois, je me suis remis debout, devant la caméra, j’ai fait mon show ! Papa disait souvent que serais présentateur TV et Maman un super Youtubeur ! En tout cas, j’adorais être devant la caméra ! Je savais parfaitement que c’était par là que Papa et Maman voyaient dans ma chambre, lorsque la porte était fermée !

Avec Maman, on est donc parti vers 10h pour voir Grazie, qui habitait à Bompas, avec sa Maman. Elle avait un cadeau pour moi : une peluche en forme d’oie qui pouvait servir de bouillotte (si on la mettait dans un micro-onde). Comme on n’avait pas de micro-onde à la maison, on pourrait la faire chauffer sur un chauffage. Mais en fait, rien que la peluche me plaisait trop ! Je lui ai mordu son bec orange trop drôle et lui ai fait plein de bisous. Grazie était aux anges. 

Sa maman vint me voir aussi. Elle est très âgée et comme toutes les dames âgées que j’ai vues depuis ma naissance, elle fondit en m’apercevant. Un bébé, ça devait leur rappeler leur passé de maman, leurs belles années, les années de jeunesse et surtout bonheur… Car pour une Maman, les années avec un bébé, c’est du bonheur à la pelle <3.

J’ai montré à Grazie que je tenais très bien debout en m’aidant un peu des meubles et que j’étais même cap’ de me lâcher entre le canapé et la table du salon, puis de cette dernière la cheminée, de la cheminée au meuble TV, du meuble TV au chauffage devant la fenêtre, etc !

Super moment avec trois femmes love de moi et moi, petit King Angelo qui adorait faire son show :-).

Chez Nanou, je me suis fait un nouveau copain en peluche, qui parle !

Cette nuit, j’ai bien dormi, encore jusqu’à 8h ! Je me suis réveillé au milieu de la nuit, vers 3h, car j’ai entendu mes parents monter faire pipi. C’était leur heure, lol ! Et l’escalier en bois faisait beaucoup de bruit. Ma porte entre-ouverte étant juste devant, si je n’étais pas dans une phase de sommeil profond, je me réveillais… Maman m’a changé la couche et hop ! je me suis rendormi presque aussitôt.

Jeudi 24 janvier 2019

Ce matin, c’était au tour de parrain de voir ma frimousse, qui changeait de jour en jour. Cela faisait plus d’un mois que nous ne nous étions pas vus : c’était avant les vacances de Noël ! Il fut super content de me revoir et moi aussi :-).

Ensuite, avec Maman, on est allé dans une grande ferme qui vendait sa production (et d’autres produits) aux particuliers. Il s’agissait du « Bio sillon » d’Alenya, juste à côté du cabinet de Jean-philippe à Saleilles. Maman a acheté plein de fruits et de légumes bios, des œufs, des yaourts, etc… Butternuts, avocats, pommes de terres, oignons, pommes, poires, bananes, etc. Evidemment les bananes, avocats, patates douces et autres fruits exotiques étaient des denrées importées. Mais ils sélectionnaient minutieusement leurs sources d’approvisionnement.

Après m’avoir déposé chez nounou, juste à l’heure du repas, Maman est allée planter les arbres que Papa avait amenés avec elle, au terrain, dimanche. Moi aussi j’étais habillé en jardinier aujourd’hui, et je l’accompagnais part télépathie, hihi !

Puis elle est allée tirer son lait. Même si elle ne pouvait plus le faire systématiquement chaque midi, elle continuait dès qu’elle le pouvait. Cette semaine, par exemple : lundi, mardi, jeudi, vendredi, oui ; mercredi, samedi, dimanche, non.

Ce soir, bain avec Papa, comme d’habitude. Puis bibi à 21h, avec Maman, mais de nouveau réveillé par les dents à 23h…

Vendredi 25 janvier 2019

Ce soir Papa est parti au ski juste après que Maman m’ait mis au lit. Je me suis réveillé à 4h en pleurs. Le mal aux dents me faisait faire des cauchemars… Je rêvais que des dents me sortaient partout dans la bouche !!! Que je ne pouvais plus manger, ni boire mon biberon. La tétine se déchirait, le lait coulait partout ! Du coup, j’avais non seulement très mal, mais aussi une faim de loup !

Samedi 26 janvier

Ce matin, comme Papa n’était pas là, Maman m’amena tôt chez Nanou… Mais le soir, ce fut mon papounet d’amour qui vint me chercher. Ce fut lui qui s’occupa de mon coucher, de bonne heure, car j’étais KO. Pas de sieste matinale chez Nanou, j’en ressentais le manque… 

Je me suis réveillé après minuit, pour voir Maman et parce que j’avais mal aux dents. Je me demandais si, inconsciemment, la douleur ne me sortait pas volontairement du sommeil pour que je puisse m’assurer que ma mamounette d’amour était bien rentrée <3. Et qu’elle ne m’avait pas abandonné !!! La nuit, c’était toujours elle qui venait lorsque j’appelais, qui me berçait, en me donnant le bibi, me câlinait… Parfois, je me rendormais sans bibi, mais c’était encore rare… Ce soir, avec Papa, j’avais très peu bu, du coup Maman me donna le reste du bibi et je pus me rendormir tranquillement.

Dimanche 27 janvier

Alex, c’était un ami de maman qui l’aidait souvent à bricoler dans sa maison quand elle ne savait pas faire ou qu’elle n’en avais pas le temps. Cette fois-ci, comme il savait que je venais d’avoir un an, il m’avait amené un cadeau, lors de son dernier passage à la maison. Ce matin, je l’ai déballé ! Et je me suis me régalé ! Il s’agissait d’un axe sur lequel enfiler plein d’anneaux multicolores. Ça m’éclatait de les balancer du haut de ma chaise ! Un jour, je saurais à quoi ça sert ! Mais là, j’avais beau essayer de lire le mode d’emploi, impossible de comprendre ! Allez savoir pourquoi c’était pourtant marqué « à partir d’1 an »… !

Grosse journée pour Maman : c’était le grand jour, celui du déménagement de Kolina ! Papa et Maman m’embarquèrent dans la voiture, pour chercher le van avec toutes les affaires de Kolina dedans. Moi, pendant tout ce remue-ménage, j’ai roupillé tranquillement. Ça me changeait d’air, par rapport à la maison. 

Puis Papa m’a ramené dans sa voiture pour le repas et Maman est allée récupérer Koko pour la ramener à pied. Il faisait très, très beau. Maman était super heureuse. Elle revint à la maison me coucher, puis repartit un peu plus tard voir ses deux grands loulous. Elle tenait à s’assurer que tout se passait bien avant d’aller faire cours, à Loreena, justement !

Ce soir, Maman m’a donné un peu de sirop rose magique avant le bibi. Du coup, j’ai dormi de 21h à 7h sans que les dents me dérangent. Le fait d’avoir vu Maman dans la journée et au coucher m’a très probablement bien aidé aussi…Inconsciemment, bien-sûr !

Semaine du 28 janvier au 3 février 2019

Lundi 28 janvier

Maman m’a mis de nouveau dans la voiture plus tôt que l’heure de la nounou. Direction l’écurie, pour récupérer le van et l’amener chez ATAS (le réparateur-vendeur). La veille, Maman avait remarqué que les pneus neufs étaient dégonflés ! Elle voulait comprendre pourquoi… Moi, j’ai roupillé peinard avec ma suçu et mes doudous (Duende et Ganesh). Au réveil, j’ai regardé le paysage défiler autour de moi, tranquille.

Chez  Nanou, encore de très bon moments avec ma chérie Maëlys. Elle me fit la lecture et plein de bisous <3 <3 !

Le soir, quand Maman est rentrée, elle m’a fait goûter de l’avocat qu’elle mangeait à la cuillère. J’ai tout de suite adoré ça !

On a refait un « doli-bibi » avec Maman et j’ai de nouveau bien dormi, sans que mes dents ne viennent m’embêter. Maman, elle, s’est réveillée dix fois, croyant m’entendre pleurer. La pauvre, ça la stressait aussi mes poussées dentaires…

Mardi 29 janvier.

A force de ne plus faire de sieste dans mon lit, ces derniers jours, je n’en ai plus eu envie ce matin non plus !

Après m’avoir amené chez Nanou, Maman a poursuivi ses plantations au terrain, en compagnie de ses chers loulous qui s’entendaient très bien.

Petite histoire au sujet du figuier que Maman a planté ce matin… Maman l’a récupéré chez une élève à Saint André. Il poussait « sauvagement » dans une cour en gravier. Allez savoir comment il avait réussi à s’implanter dans un endroit si peu accueillant ! Une vraie force de la nature, celui-là ! Maman l’avait sauvé d’une destruction imminente, il gênait et passait pour une mauvaise herbe ! Elle l’avait bichonné, en le plantant d’abord dans un pot, de plus en plus grand au fil des mois. Ce sauvetage avait eu lieu juste au début de sa grossesse, j’étais déjà là :-). Elle donnait alors des cours aux deux grands ados de la maison, Sylvain et sa sœur Tatiana.

Ce figuier et moi, on a une histoire commune du coup. Tout comme moi, cet arbre a besoin plus en plus de liberté. Moi, je suis désormais beaucoup moins souvent en poussette, dans un transat, ou dans les bras des uns et des autres. C’est impérieux pour moi d’être autonome et de conquérir de plus en plus d’espace. Le figuier, quant à lui, commençait à être trop à l’étroit en pot, il rêvait de plus de terre pour y plonger ses racines et de plus d’espace autour de lui pour étendre ses branches. Maman lui redonna sa liberté, aujourd’hui. Mais elle continuerait à veiller sur lui, régulièrement, à l’avenir. Elle était sa maman à lui aussi <3…

Ce soir, Maman a oublié le doli avant le bibi et ça n’a pas manqué : je me suis réveillé à 22h. Un peu de sirop rose et hop ! reparti pour la nuit !

Mercredi 30 janvier

Ce matin, avant Nanou, Maman m’a amené à la Poste, puis à Orchestra pour acheter des vêtements. Pour moi, mais aussi pour ma chère Maelys qui allait très bientôt fêter son anniversaire, elle aussi !

Chez Nanou, en entrée, j’ai mangé de l’avocat à la cuillère. Maman l’avait glissé dans mon panier repas. Mmmm… Je me suis régalé, j’en ai mangé toute une moitié. 

Ce soir, je me suis réveillé à 23h, bien que j’ai fait le bibi avec Maman et pris du doli… Ces dents étaient si imprévisibles et vraiment enquiquinantes ! De vraies diablesses !!!

Jeudi 31 janvier

Comme je lorgnais souvent les crêpes que mangeait Papa au petit déjeuner (crêpes qui m’étaient interdites pour le moment car faites au lait de soja), Maman m’en prépara une, ce matin, avec du lait de chèvre maternisé, pour ne pas gaspiller son lait qui devenait rare. Mais ce n’était pas cette crêpe que je voulais, c’était celle de Papa !

J’en ai finalement mangé au goûter avec Nanou et c’était bon, ça changeait de mon menu habituel.

Maman a refait du jardinage au terrain, en compagnie de ses deux loulous, Kolina et Duende. Elle a planté un noyer qu’elle avait en pot, lui aussi depuis des années. Enfin, il aurait, enfin, à son tour, la place de s’épanouir et de grandir à son aise.

A la maison, la jardinière rempota même les deux agrumes de Papa dont les pots étaient devenus trop étroits. Elle les garda sur la terrasse de la maison car il était préférable de les abriter du vent. Or au terrain, sans aucun brise-vent, leur avenir aurait été fortement compromis.

Ce soir, c’est Maman qui m’a fait le bibi. Mais j’ai pleuré dans mon sommeil toutes les deux heures, ce qui a réveillé mes deux parents… Toujours les dents ! Désormais, j’en avais quatre en haut et deux en bas ! Les quatre dernières, les deux incisives centrales du bas et les deux latérales en haut) étaient arrivée d’un coup.

Vendredi 1er février

Après cette nuit agitée, je n’étais pas très bien ce matin. Je chouinais beaucoup. J’ai eu besoin d’un gros câlin dans les bras de Maman avant mon dodo du matin.

Ce soir, Papa est parti, pour travailler au ski demain, juste après mon bibi-coucher avec Maman. Les dents me faisaient moins mal, j’ai super bien dormi et Maman aussi du coup ! Enfin !

Samedi 2 février

Aujourd’hui, ma chère Maëlys fêtait son anniversaire. Ma grande princesse avait déjà 4 ans ! On avait presque exactement trois années d’écart. Sa fête d’anniversaire aurait lieu la semaine prochaine. Maman lui apporta son cadeau aujourd’hui, lorsqu’elle me déposa. C’était tôt, beaucoup plus que d’habitude, pas de sieste du matin du coup. Mais c’était exceptionnel. Maman commençait le travail plus tôt le samedi. 

Ce soir, c’est Papa qui m’a récupère, en descendant du ski et qui m’a mit au dodo car Maman rentrait trop tard.

Maman s’est enfin mise à trier les photos de moi depuis le 11ème mois. Elle était très en retard et n’avait envoyé aucune photo aux proches depuis le début de mon 11ème mois en novembre ! Sa vie était très, très (trop?) remplie ! Depuis que je mangeais du solide, ça lui faisait double travail. Non seulement elle tirait encore son lait trois fois par jour, mais en plus elle allait chez les producteurs locaux acheter des fruits et légumes bios, les préparait pour moi, les congelait, etc. Du coup, tirer mes photos, ça passait au second plan.

Ce soir, j’ai dit « Papa », pas dans le vide, mais en regardant Papa droit dans les yeux pour bien lui faire comprendre que c’était à lui que je m’adressais !!! Et non pas au mur ou à mes peluches !

Dimanche 3 février

Aujourd’hui, je me suis mis à marcher, enfin ! Depuis le début de la semaine, je n’osais me lâcher que pour quelques pas, entre deux meubles, quand je savais où j’allais prendre appuis. Et là, j’ai eu un déclic, une envie, un éclair de génie ! Je sentais que j’étais capable de marcher sans crainte, sans avoir besoin d’un rivage où accoster. Je me suis lâché dans le vide, tournant le dos au canapé et hop ! j’ai marché quelques pas. Même pas peur ! Trop grisant 🙂 ! Lorsque j’ai senti mon équilibre vaciller, je me suis dare-dare remis à quatre pattes !

Maman et Papa furent super fiers de moi ! Enfin je marchais, sans appui, sans trotteur, à moins de 13 mois, pendant mon 13ème mois, en fait. 

Aujourd’hui, Maman a fait une grande journée rangement. Elle tria tous les vêtements que je ne mettais plus, de la naissance jusqu’à mes 6 mois. Des sacs bien distincts pour les bodys, les pyjamas, les hauts, les bas, manches longues, manches courtes, il y en avait des tonnes. Sans parler des chaussettes, des chaussons, des bonnets… Maman voudrait les vendre cet été, quand elle aurait le temps de s’en occuper. Il y avait plusieurs caisses énormes. Une mine d’or !

C’est elle qui me donna le goûter, avant de partir travailler. Avec Papa, on est allé voir Mamie. Etant donné que hier Papa était au ski, on avait loupé le rendez-vous hebdomadaire du samedi.

Le soir, Maman me fait le bibi pour dodo, mais j’ai eu du mal à m’endormir. Maman ne me le dit pas, mais je le savais, je le sentais, ma chérie n’allait pas bien. Effectivement, Nanou l’avait amenée à l’hôpital… On était tous inquiets. Et moi, même si je ne savais pas officiellement, j’étais stressé et j’eus beaucoup de mal à m’endormir.

Semaine du 4 au 10 février 2019

Lundi 4 février : La loi des séries

Ce soir, c’est Papa qui est venu me chercher comme d’habitude chez Nanou. Au fait, Maëlys allait beaucoup mieux aujourd’hui, rien de grave. Ouf ! Tout le monde fut soulagé.

Papa, lui, n’allait pas fort, par contre. Il avait de la fièvre, à son tour. Quand Maman rentra, plus tôt que prévu, car une se des élèves était malade (encore une !), elle prit le relais, au grand soulagement de Papa.. Elle mangea une carotte crue (en croquant dedans à pleine dents, comme ses chevaux !) et me la fit goûter, dans ses bras ! J’ai adoré faire le lapinou ! Heureusement, Maman et moi nous allions va super bien. Et comme Maëlys allait mieux, je m’endormis nickel ce soir !

Papa, le pauvre, dormit super mal, à cause de la fièvre. Du coup, comme il bougeait beaucoup, Maman ne dormit guère non plus. Papa se demanda s’il n’avait pas la grippe ou une bronchite..

Mardi 5 février

Papa est resté à la maison.

Maman m’a déposé chez Nanou à 10h, comme prévu, puis est allée voir ses dadous. Comme elle n’avait pas trop le temps, elle leur fit un gros pansage à chacun et du travail à pied, le tout, saupoudré de beaucoup de câlins. Elle était super contente, Koko avait de nouveau la patate, après à peine dix jours dans cette écurie, avec son pote (et mon pote !) Duende :-). Justement, Duende fut top ce jour là, câlin comme toujours, et sage comme une image. 

Le soir, Papa alla voir le médecin avant d’aller me chercher. Il avait bien attrapé la grippe… Il m’a récupéré plus tard que d’habitude, trop épuisé pour s’occuper correctement de moi longtemps. Il fut content que Maman ne tarde pas trop à rentrer, une heure plus tard. 

Je me suis endormi facile. Mais dans la nuit, ça n’allait va pas. Je me suis réveillé à 1h, puis à 5h. J’avais de nouveau mal aux dents… J’avais besoin des bras de Maman, de ses bisous, de ses mots doux et du sirop sucré qui enlevait le bobo et aidait à faire dodo…

Mercredi 6 février

Du coup, ce matin, j’ai dormi plus tard que d’habitude. Comme Papa était là, ce fut lui qui m’amena chez Nanou. Maman me fit le bibi et m’habilla, mais ensuite elle n’eut plus le temps pour aller chez la nounou, car nous avions pris un gros retard sur le planning prévu initialement. C’était très souvent une grosse journée de travail, pour elle, le mercredi. 

Jeudi 7 février

On est allé chez Laure avec avec Maman ce matin ! La sage-femme lui retira enfin ce maudit stérilet que Maman n’aimait pas du tout, mais qu’elle avait dû mettre à cause de la césarienne… (voir le récit mon troisième mois, le 23 mars 2018…)

Maman lui demanda, à elle aussi, ce qu’elle estimait être le mieux comme lait pour moi. Pour avoir un autre avis, en plus de celui du pédiatre. Elle lui dit la même chose. Le lait maternisé était complémenté pour couvrir les besoins d’un bébé de mon âge. Alors que du simple lait de brebis ou de chèvre comportait de grosses protéines, inadaptées à mon jeune intestin. Le lait végétal, quant à lui, était plutôt carencé : il était constitué de farine de céréales ou d’oléagineux et l’eau.

Le soir, j’ai fait le bain avec Papa, avant que Maman ne rentre du travail. Je ne vous l’ai peut-être pas encore raconté : j’adorais faire pipi debout dans le bain, juste quand Papa me mettait dans la baignoire. La première fois, Papa avait été mort de rire !

Il tenta de me donner le bibi avant le retour de Maman, mais je n’en voulus pas. Je préférais attendre maman, je n’étais pas encore trop fatigué.

Vendredi 8 février

J’ai super bien dormi (ouf !). Maman est venue me chercher dans mon lit vers 8h, mais je râlais un peu, j’étais encore fatigué. Vu mon lever tardif, pas de sieste du matin avant d’aller chez Nanou.

Maman se rendit de nouveau au terrain avec Koko, pour arroser les plantes. Moi, chez Nanou, je disais tous le temps « Maman » et « Papa », en boucle, car ils me manquaient. Maintenant je savais très bien les nommer, en sachant pertinemment qui était qui :-).

Samedi 9 février

C’était le premier anniversaire de Thaïs, la fille d’une connaissance de Maman (voir mon journal du 1er mois).

Et surtout, aujourd’hui, c’était la fête d’anniversaire de Maëlys. Papa était à la maison, pour s’occuper de moi, mais toujours aussi KO le pauvre… Nanou m’avait invité à la fête ! Maëlys y tenait beaucoup. ! Papa m’y amena donc pour le repas de midi (11h30). Après la sieste, les copines de Maëlys sont arrivées !!! On a mangé du gâteau au chocolat exprès pour les enfants. J’ai eu le droit d’en manger comme les autres enfants. J’ai autant adoré que mon propre gâteau d’anniversaire ! On s’est bien amusé avec les filles 😉 ! Encore une fois j’étais le seul garçon, au milieu d’une tribu de de filles !

Depuis plusieurs jours, quand j’étais avec Maman, je disais plein de choses. J’adorais, par exemple, répéter :« Hop !». Maman le prononçait « Hopppp » avec le « p » qui claquait bien à la fin du mot. Je répétais aussi « Allez ! », quand elle le disait pour que je montais l’escalier encore plus vite ! « Ayé, Ayé, Ayé ! » Et un dernier truc, qui me faisait trop rire, dans le domaine des sons, c’était quand Maman disait « Beurk » quand je mettais un truc interdit à la bouche. « BEUEUEURRRKKKK !!!! » : un mot trop rigolo, à mourir de rire 😉 !

Le soir, je tombais de sommeil, lorsque Maman rentra du travail… Bibi, au lit, direct.

Papa, lui, avait profité de ma journée chez Nanou pour préparer ses affaires. Il partit ce soir au ski pour un mois… Comme l’année dernière (voir le récit de mon premier mois).

Dimanche 10 février 

Aujourd’hui, ce fut au tour de Lou, ma cousine, de fêter son premier anniversaire (voir aussi le récit de mon premier mois).

Maman ne me laissa pas trop faire la sieste, car elle m’amena voir mon pote Duende !!! Elle me balada sur lui dans la carrière, puis elle me remit dans la poussette et on est allé tous les trois jusqu’au terrain. C’était cool, il était juste à côté de moi et marchait tranquillement.

Comme j’avais loupé ma sieste du matin, à midi, j’étais cuit et Maman galéra à me faire manger. Idem pour arriver à m’endormir pour la sieste : j’ai eu besoin des bras et de câlins pendant près d’une heure, avant de lâcher prise, tant j’étais fatigué nerveusement et du coup sur les nerfs…

Au goûter, j’avais mal aux dents… Ce fut compliqué aussi de manger, comme à midi. En fait, tout ce qui rentrait dans ma bouche me faisait mal. 

On est ensuite allé chez Mamie, car hier, avec la fête d’anniversaire de Maëlys, on avait loupé ce rituel ! Or Mamie, c’était incontournable, je devais la voir chaque semaine ! Sur le retour, Maman passa rapidement chez une de ses élèves, Tess, qui avait une question pour un DM. Quant à moi, après le départ de chez Mamie, je me suis endormi dans la voiture, épuisé. Sieste de l’après-midi trop courte, par ma « faute »…

Dîner de nouveau compliqué…à cause de la fatigue et des dents. Du coup, bibi rapidement et encore un énorme besoin de câlins pour arriver à m’endormir….

Toute la journée, j’ai dis beaucoup, beaucoup « Papa », car il me manquait déjà…

Semaine du 11 au 17 février 2019

Lundi 11 février

Et voilà, une semaine après Papa, ce fut à mon tour de tomber malade. Ce matin, 38° de fièvre (ce n’était pas beaucoup, mais cela prouvait qu’il y avait un début de baston !). Besoin d’une grosse sieste matinale…

Dans la journée, Nanou m’apprit de nouvelles comptines. « Une poule sur un mur, qui picote du pain dur, picoti, picota, lève la queue et puis s’en va.. » Et puis : « Ainsi font, font, font, les petites marionnettes, ainsi font, font, font, trois p’tits tours et puis s’en vont ! » Dans la première comptine, j’ai appris à piquer avec mon index dans la paume de l’autre main. Et dans la seconde, je tournais les avants bras et les poignets, pour que les mains tournent à leur tour, comme des marionnettes !

Et Maëlys me fit plein de bisous guérisseurs <3 <3.

Le soir, comme Papa était au ski, Maman est venue me chercher tard chez Nanou, vers 20h30. Pour moi qui n’étais pas bien du tout, brûlant :-(… La fin de journée chez Nanou m’avait paru interminable… En plus, en me déshabillant, ce soir, Maman s’aperçut que j’avais un doigt de pied tout violet, infecté, enflammé, qui me faisait trop mal !

Je l’ai sentie très stressée qu’il m’arrive tout ça justement en l’absence de Papa… Elle me donna une dose de sirop sucré qui enlève le bobo, un gros bibi et me fit un gros câlinou-berçage.. Et croyez-moi ou pas, j’ai passé une super nuit ! 

Voici comment se termina mon 13ème mois… Avec comme belles nouveautés, l’acquisition véritable de la marche et mes premiers mots dits consciemment ! 

Et voici comment a évolué mon planning quotidien 🙂

BIORYTHME ANGELO : JANVIER 2019

JOURNÉE TYPE

réveil : 7h environ

7h : biberon de lait maternel ou maternisé 300 ml

7h30 : petit déjeuner : bout de pain/ biscotte/ biscuit de Maman à manger seul ou bouillie au lait maternel (tapioca/ semoule de maïs ou de blé/ flocons avoine…)

8h– 8h30 : jeux, activité physique

8h30 – 10h00 : sieste

10h à 11h30 : nounou : jeux, activités diverses

11h30 : repas de midi : * légumes cuits, féculents (pomme de terre, riz, polenta, pâtes…)

  • protéines animales (oeuf dans les légumes ou fromage chèvre ou brebis seul).
  • dessert : fruits (frais ou secs, crus ou cuits)

12h30 – 16h30 : sieste

16h30 : goûter : * fruits (frais ou secs, crus ou cuits)

  • yaourt (chèvre ou brebis)
    (* rarement : bouillie au lait maternel (comme le matin))

17h- 18h : jeux, activités diverses, chez nounou, puis à la maison

18h30 : bain

19h : repas du soir : * bout de pain / biscotte / biscuit de Maman

  • légumes cuits / féculent

20h : biberon de lait maternel 300 ml

20h30 : au lit

Compétences

Posté le

29 janvier 2020

Poster le commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

massa mattis eget libero. Sed Donec