Sélectionner une page

LAËTICIA, SUPER NANOU !

Laëticia, assistante maternelle, qui garde mon fils Angelo

1er contact 

J’ai commencé à chercher une nounou alors que j’étais enceinte de 3-4 mois. Comme j’ai des horaires atypiques, je voulais être sûre de trouver quelqu’un qui corresponde à ma recherche et qui n’habite pas trop loin de chez moi.J’ai trouvé l’annonce de Laëticia sur Leboncoin, un site que j’utilise très souvent, pour plein de choses.

Sa réponse par mail fut rapide, satisfaisante. Nous avons pris un rendez-vous téléphonique, dans une premier temps. Très bon contact. Elle m’a expliqué clairement sa méthode avec les enfants et a répondu à mes questions concernant les modalités administratives de la garde d’enfants. Modalités qui m’étaient totalement inconnues, étant donné que j’attendais mon premier enfant.

1ère rencontre

Je suis venue chez elle en septembre, j’était au 5ème mois de grossesse. J’avais vu d’autres assistantes maternelles avant. Mais quand j’ai rencontré Laëticia, j’ai su que ce serait elle ! Le courant passa immédiatement entre nous. Nous étions sur la même longueur d’onde. Elle dégageait une belle énergie, un tempérament très maternel et sécurisant, une sincérité et une sensibilité qui me plaisait beaucoup. Je la voyais parfaitement s’occuper de mon bébé en mon absence. Et, de son côté, elle me trouva sympathique aussi. Nous avons passé un accord oral : nous travaillerions ensemble à partir de la fin de mon congés maternité, en avril. 

Avant le début de la garde

Laëticia m’a proposé qu’on se revoit plusieurs fois avant la naissance d’Angelo, afin de faire mieux connaissance. Elle est venue chez moi pour voir dans quel cadre allait vivre notre petit et rencontrer son Papa. 

Elle m’a mieux expliqué encore sa façon de faire avec les enfants. Même si je ne suis pas très aguerrie dans l’éducation des enfants, j’ai de l’expérience avec mes chevaux et avec les ados, que je vois au quotidien dans le cadre de mon travail. C’est marrant, nous avons constaté toutes les deux que nous avions la même philosophie, les mêmes valeurs. Beaucoup d’amour, de bienveillance, pour que l’enfant s’épanouisse, se sente bien, évolue en se sentant encouragé et sécurisé. Mais aussi des limites et des règles, afin que l’enfant soit cadré et sache ce qui est autorisé et ce qui ne l’est pas, pour le bien de tous, le sien en premier.

Nous avons aussi fait une simulation sur pajemploi pour savoir ce que me coûterait la garde au final.

Après la naissance d’Angelo

Laëticia est venue à la maison plusieurs fois après la naissance d’Angelo. Elle prenait très souvent des nouvelles entre temps, comme elle faisait déjà pendant la grossesse, et encore plus depuis son arrivée parmi nous. 

Je lui ai laissé le prendre dans les bras et même lui donner le biberon, afin qu’il s’habitue à elle et elle à lui. Tout s’est bien passé depuis le début entre les deux. Laëticia était douce et câline, un bonheur pour Angelo. 

Je suis venue avec Angelo chez elle pour lui montrer la maison dans lequel il passerait beaucoup de temps dans les mois à venir.

Lorsque mon congés maternité fut terminé, il était prêt pour la garde et moi aussi.

Les premières semaines de garde

La première fois que j’ai laissé Angelo à Laëticia, j’étais super zen, aucune inquiétude. J’avais totalement confiance en elle. Angelo ne manifesta aucun stress non plus. Il était bien dans les bras de sa nanou. 

Laëticia m’expliqua tout se qui se passa au cours de la journée, par sms, photos à l’appui. Les horaires de biberon, les cacas, les siestes, l’humeur d’Angelo, les nouveautés. Bref, j’étais en direct ! C’était génial, je me sentais vraiment toujours connectée avec mon bébé.

Angelo supporta très bien les premiers jours de garde, que je fis volontairement les plus courts possibles. Il se sentait bien avec Laëticia, il n’y avait aucun doute. Quand je voyais les sourires qu’il lui faisait lorsqu’on arrivait chez elle, il était clair qu’il aimait énormément la retrouver, sa nanou.

Et les mois passent…

Laëticia s’occupe admirablement bien des enfants qu’elle garde

Elle essaie de les éveiller au maximum, tout en leur mettant des règles et un rythme dans la journée. 

Elle a appris à Angelo à attraper des choses quand il commencé à en manifester l’envie. Elle a aussi aidé à mettre en place un vrai rythme : biberon, sieste, éveil.

Elle joue beaucoup avec lui, cherche à deviner ce qui lui plaît, le fait rire. Elle le fait avancer au niveau moteur et cognitif en lui proposant des activités adaptées à son âge, ses capacités et son caractère. 

Laëticia prend énormément en compte ce que disent les parents

Même si Angelo est mon premier enfant, j’ai une certaine maturité et des exigences concernant les soins à prodiguer à mon enfant. 

Au niveau alimentaire, ce n’est pas simple pour Laëticia. Je lui amène des sachets de lait maternel congelé. Il a fallut tâtonner pour les doses et la taille du trou de la tétine. Moi je l’allaitais, pas facile de trouver le meilleur équivalent au biberon. S’il mange trop peu, il redemande vite et l’espace entre les repas n’est pas assez grand pour lui permettre de bien digérer. S’il mange trop et trop vite, il régurgite, a mal au ventre et n’est pas bien non plus. Et au cours des semaines sa faim et sa digestion se sont évidemment modifiées. Laëticia a dû s’adapter en fonction de ce qu’elle constatait et ce que je lui demandais aussi.

Ce fut le cas de tous les autres aspects de la garde : les siestes, les soins, l’habillement, les sorties dehors etc.

Elle est toujours de très bon conseil face aux problèmes rencontrés

Etant jeune maman, de part mon inexpérience plus que d’après mon âge (j’ai 10 ans de plus que Laëticia), il y a beaucoup de choses que je ne sais pas concernant les problèmes que peut rencontrer un bébé et les solutions que l’on peut y apporter. Laëticia connaît très bien son sujet, c’est une passionnée de la petite enfance, elle cherche toujours à s’améliorer, à trouver de nouvelles méthodes, de nouveaux remèdes face aux petits soucis divers rencontrés. 

Elle m’a aussi beaucoup aidée à garder confiance en moi lors de périodes de doute et/ou de grande fatigue.

Conclusion

Laëticia est une merveilleuse deuxième maman pour mon petit Angelo. Elle le traite comme son propre fils. Et sa fille Maëlys contribue à son éveil et à son épanouissement, en s’occupant de lui comme d’un petit frère.

Je trouve admirable la façon qu’a Laëticia de parvenir à donner à chaque enfant la place à laquelle il a droit, sans discrimination, sans jalousie, pour le le bonheur de tous. 

Compétences

Posté le

4 février 2020

Poster le commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

sem, ipsum odio tristique dolor id, libero